Match de préparation à l'Euro 2012. France / Estonie. Au Mans (Sarthe). A suivre en direct à 21h00 sur TF1 !

5 juin 2012 - 11:48

Après ses victoires face à l'Islande (3-2) et la Serbie (2-0), la bande à Laurent Blanc dispute un ultime match de préparation avant de plonger dans le grand bain de l'Euro 2012 .

 


Il y a peu de postes où la hiérarchie a été bousculée par la préparation et l'on jurerait que le onze type aligné par Blanc sera, à un ou deux noms près, celui imaginé par le sélectionneur avant même le début du rassemblement. Sur le plan défensif, le « Président » ne peut pas se permettre de jeter à l'eau ce qu'il a construit depuis deux ans, et ce même si Rami et Mexès connaissent parfois des hauts et des bas. C'est sur les côtés qu'il pouvait s'offrir un peu d'air, mais la blessure de Sagna a simplifié son problème et plébiscité Debuchy à droite ; à gauche, la politique interne au groupe le poussera à titulariser Evra, à côté de ses pompes devant l'Islande et ce malgré la menace Clichy, excellent face à la Serbie.
Le cas Nasri

Devant, aucun suspense concernant Ribéry et Benzema, au-dessus du lot dans l'esprit de Blanc, un état de fait confirmé par la santé du Boulonnais que l'on n'avait pas vu aussi incisif en Bleu depuis une éternité. Reste le cas Nasri : puisque Blanc a tenté le pari Gourcuff jusqu'au bout, c'est qu'il se rend compte que Nasri ne parvient pas à être convaincant au poste de n° 10. Mais en affirmant que « Samir est en progrès » vendredi, il a affiché son intention de lui maintenir sa confiance. Où ? Plus dans l'axe, mais plutôt sur un côté, à droite, où il aura sur le dos la concurrence de Ben Arfa, Ménez et Valbuena. Ça ne peut lui faire que du bien, alors que sa facilité technique lui coûte sa simplicité C'est au milieu que Blanc se posait le plus de questions. Il y a deux ans, quand il a imaginé son équipe, il voyait M'vila, Gourcuff et surtout Diaby dans cette zone du terrain. Le premier, dont il a fait son homme de base, s'est blessé jeudi et sera temporairement relevé par A. Diarra. Il a vainement tenté de sauver le deuxième, égaré depuis deux ans à Lyon. Le troisième n'est plus un joueur de foot, même à Arsenal, où il passe l'essentiel de son temps à l'infirmerie, où son immense talent est inutile. Cabaye en a profité : il est depuis des semaines le milieu le plus régulier et le plus polyvalent.

Restait à trouver le troisième larron. Et si le sélectionneur avait un temps pensé que Malouda serait une solution de recours, le joueur de Chelsea a rappelé jeudi à Reims, au terme d'une énorme performance, que son expérience et sa puissance pouvaient faire des dégâts au coeur du jeu. Il a sans doute achevé de convaincre Blanc, qui devrait l'installer dans ce rôle pour débuter l'Euro.

À moins d'une méforme ou d'une blessure, il semble qu'il n'y ait plus de place à prendre pour débuter. Mais l'équipe qui démarre une compétition est rarement celle qui la termine.

 

 

Commentaires

Staff
Amo2
Amo2 5 juin 2012 20:39

Mon pronostic France 3 Estonie 0.

U11A: fin de saison.

29 juin 2017 00:01 par Bertrand.Pieri

U11A: fin de saison.
  C'est autour d'un goûter et après avoir distribué les coupes glanées tout au long de l'année que nos U11A ont clôturé officiellement leur saison. Chaque joueur s'est vu attribuer une coupe après tirage au sort. Et il y en a eu pour tout le monde.... Lire la suite